• Devilline

    Devilline

    Ce minéral est plutôt  « rare » et méconnu, j’ai trouvé peu d’informations à son sujet.

    Pour commencer il est à noter que la devilline est un minéral à part entière mais il s’agit aussi du nom d’un groupe de minéraux. Ce nom lui a été donné en l’honneur d’Henri Etienne Sainte-Claire Deville (1818-1881), chimiste français. C’est en 1864 que Félix Pisani (1831-1920), chimiste et minéralogiste français le nomma ainsi après l’avoir étudié et décrit. Le nom devilline est reconnu par l’IMA (International Mineralogical Association)

    La devilline est un minéral d'altération (différent du métamorphisme), ce qui veut dire qu’il se forme par la modification des propriétés physico-chimiques des minéraux, lors de réactions provoquées entre autre par des agents atmosphériques, ou l'association (symbiose) entre champignons, racines des plantes et bactéries. En ce qui concerne la devilline, son altération est une oxydation.

    Transparente à translucide, la couleur de ce minéral va du vert, vert sombre au vert bleuâtre, vert bleu, vert foncé. Il se présente sous forme de petits cristaux, en « aiguilles », parfois en « rosettes ».

    Ce sulfate de cuivre-calcium se trouve principalement dans les gisements de cuivre, en Allemagne, Autriche, Belgique, Espagne, France, Grèce, Hongrie, Italie, République Tchèque, Royaume-Unis, Slovaquie, Suisse,  Maroc, Canada, USA, Japon.

    Dureté de Mohs : 2.5

     

    Purification : Surtout pas d’eau ! Le sel ou la coquille Saint-Jacques sont les meilleures options.

    Rechargement : Afin de privilégier une méthode n’altérant pas sa couleur (il vaut mieux toujours rester prudent), je préconiserais la lumière lunaire, ou un amas de cristal.

    Programmation : Pierre programmable dans la limite de ses propriétés.

     

    N’ayant trouvé aucune indication pour les propriétés de la devilline, je me suis basée sur les oligo-éléments qu’elle contient ainsi que sur mon intuition pour lui trouver des vertus thérapeutiques. Bien sûr je ne détiens pas la vérité et tout reste à découvrir en ce qui concerne l’aide curative de ce minéral. Attention toutefois, je déconseillerais de l'utiliser pour la fabrication d’élixir, sauf si pour le réaliser seul son rayonnement énergétique serait utilisé, et donc sans entrer au contact d’un liquide qui pourrait ensuite être consommé (toxicité).

    Le cuivre se trouvant dans la devilline devrait être une aide pour toutes les douleurs physiques (rhumatismes, états chroniques inflammatoires), ou participer aux processus de défense de l'organisme dans les états infectieux. De plus, cet oligo-élément est aussi impliqué dans la formation des globules rouges qui jouent un rôle majeur dans l'absorption du fer (anémie).

    Le calcium, macro-élément contenu dans le minéral, est un fortifiant des tissus osseux apportant son soutien aux muscles et favorisant l’influx nerveux.

    Le souffre en oligo-élément est connu pour être une aide contre les rhumatismes et les problèmes de peau. Il possède encore une action purificatrice du foie.

    La couleur verte de la devilline suggère qu’en plaçant la pierre sur le chakra du cœur celle-ci apportera de la douceur, de la relaxation, de la stabilité et de l’harmonie. Elle sera donc parfaite dans les situations émotionnellement perturbantes.

     

    Macro/oligo élément(s) : Cuivre, Calcium, Soufre 

    Chakra(s) associé(s) : Plexus solaire (3ème), Coeur (4ème). 

     

    Mise en garde : La lithothérapie ne doit en aucun cas être substituée à un traitement médical prescrit. Elle ne doit agir qu'en renforcement de ce traitement.

     

    Mes Sources

    © 2020 Les Joyaux de Cybele


    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :